Conférence de Frédéric Encel (07/04/08)

11Mai08

Quelle joie pour un étudiant de géopolitique comme moi de pouvoir assister à la conférence d’un géopolitologue de renom, figure incontournable de l’école géopolitique française. Je veux bien sûr parler de Frédéric Encel dont je vous recommande vivement la lecture.

Spécialiste du conflit proche-oriental, Frédéric Encel était de passage à Montréal dans le cadre de la parution de son nouvel ouvrage intitulé « Atlas géopolitique d’Israël ». (Je n’avais jamais réalisé à quel point faire de la pub pouvait rendre les gens heureux !). Sa conférence avait pour thème les perspectives de paix israélo-palestiniennes. Petit condensé d’une conférence riche en idées.

Frédéric Encel n’y va pas par quatre chemins : il débute en revendiquant l’objectivité mais reconnaît que la neutralité n’existe pas, surtout lorsque l’on traite d’un sujet aussi sensible que celui du conflit israélo-palestinien. Pour lui, la neutralité c’est vraiment « aller au fond de la subjectivité des uns et des autres » pour mieux comprendre les perceptions, les représentations de chacun. Mais, attention: comprendre n’est pas souscrire.

Selon Frédéric Encel, la Conférence d’Annapolis (novembre 2007) a été un véritable fiasco pour la simple et bonne raison qu’elle est « bâtit sur des faiblesses » : les gros contentieux n’ont pas été abordés (statut de Jérusalem, retour des réfugiés palestiniens, tracés des frontières); les principaux acteurs de la Conférence (Bush, Olmert, Abbas) ne jouissaient d’aucune crédibilité et de légitimité auprès de leur opinion politique. Au contraire, ils étaient tous plus ou moins désavoués dans leur pays respectif.

À court terme, le géopolitologue français demeure pessimiste et ne prévoit aucun développement positif. Surtout que le Hamas (une organisation terroriste selon les autorités israéliennes) a pris le contrôle de la bande de Gaza et menace constamment les intérêts israéliens. Cette prise du pouvoir ne rend pas non plus service à un Président de l’Autorité Palestinienne (Abbas) qui doit jouer le jeu démocratique tout en négociant avec le Hamas.

Encel attire aussi l’attention sur un aspect souvent oublié par le « commun des mortels » : la présence prégnante de dissension interne. Les Israéliens se déchirent sur la question et leurs positions vont de la paix (même à n’importe quel prix) à la confrontation (à tout prix). Le même pluralisme idéologique se retrouve également chez les Palestiniens. Il faut se rappeler que le conflit israélo-palestinien n’est plus strictement interethnique mais intraethnique.

En revanche, Encel devient beaucoup plus optimiste quand il réfléchit sur le moyen et le long terme. Déjà, une majorité de palestiniens ont renoncé à la confrontation systématique avec l’État israélien et souhaite une Palestine indépendante à ses côtés. Une conjonction de politiciens pragmatiques au pouvoir reste plausible et pourrait permettre des avancées importantes dans la résolution du conflit proche-oriental.

Une réflexion toute personnelle après cette conférence enrichissante. Je suis entièrement d’accord en ce qui à attrait à la nécessité de l’établissement d’un État palestinien mais… pas à n’importe quel prix. Pas au prix de la démocratie. Si c’est pour créer une dictature ou un État fantoche qui déclenchera une guerre contre Israël à la première occasion, non merci.

Advertisements


One Response to “Conférence de Frédéric Encel (07/04/08)”

  1. Mr Encel est vraiment passionnant!
    Je vous propose d’assister a sa prochaine conference, « LE PRINTEMPS ARABE PASSERA-T-IL L’HIVER ?
    MERCREDI 14 SEPTEMBRE 2011 à 20 h 30 au centre Hillel a La Varenne.
    En savoir plus : http://hillel.fr/conferences/conference-encel-la-varenne/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :