Le Pakistan sous la menace des Talibans ?

07Mai09

«On ne peut souligner assez la gravité de la menace pour l’existence de l’Etat du Pakistan que représente la progression continue des talibans, qui sont maintenant à quelques heures d’Islamabad« . Relayés par la plupart des médias occidentaux, les propos alarmistes – voire apocalyptiques – tenus par la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton ont provoqué l’hystérie générale aux Etats-Unis et dans le monde.

IslamabadA en croire l’ex-candidate à la Maison Blanche, les Talibans mènent une offensive qui pourrait leur permettre de forcer les portes du pouvoir à Islamabad (à droite) et le Pakistan tout entier risque de tomber entre leurs mains d’un jour à l’autre. En effet, depuis plusieurs semaines, les évènements s’accélèrent, faisant croître l’inquiétude en raison de la possession par Islamabad de l’arme nucléaire. A l’heure d’écrire cette note, les positions talibanes auraient été localisées à 100 kilomètres de la capitale, dans le district de Buner. Mais la situation reste incertaine et peut évoluer d’un instant à l’autre. Et si les Talibans réussissaient vraiment à s’emparer du pouvoir politique et à se servir de l’arsenal nucléaire, provoquant ainsi une catastrophe mondiale dont personne ne saurait être épargnée ?

Face à cette angoisse collective, il est important de remettre les pendules à l’heure, de replacer les évènements dans leur contexte, de prendre du recul sur une situation géopolitique encore mal comprise et de rejeter les allégations naïves de certains dirigeants pour ne pas céder à la panique générale. Quittons le domaine de la science-fiction et reprenons un peu notre sérieux et notre bon sens géopolitique: ce n’est pas demain que des hordes de barbus enturbannés entreront dans Islamabad.

soldier_pakistani_army_pakistan_29062008_news_002

Tout d’abord parce que ce n’est pas 15 000 insurgés talibans qui viendront à bout des quelques 1 450 000 soldats que dénombre l’armée pakistanaise. En tant que garante de la cohésion nationale du pays, cette dernière ne laissera jamais les Talibans accéder au pouvoir. En dernier recours, l’armée américaine n’hésitera pas à venir aider leurs alliés pakistanais à sécuriser leur arsenal nucléaire. Non, il n’y a pas vraiment de menaces militaires sérieuses.

Au Pakistan, la question talibane ne doit pas se poser en termes de conquête militaire mais bien en termes de conquête des esprits. Etre Taliban, c’est avant tout une conviction politique et religieuse, un état d’esprit. Mais là encore, inutile de s’affoler. La plupart des Talibans pakistanais sont des Pachtounes, ethnie minoritaire honnie du reste de la population pakistanaise et qui ne représente qu’un très faible pourcentage (environ 1 %) de la population du pays. Pas de quoi représenter une menace politique existentielle pour l’Etat pakistanais.

PakistanCertains pourraient objecter avec raison que l’armée pakistanaise joue un double jeu : d’un côté, elle lutte contre le terrorisme aux côtés de Washington, de l’autre elle entretient des liens avec les Talibans. Personne ne renie ce fait avéré, pas même l’armée pakistanaise qui a déjà tenté à plusieurs reprises de parlementer avec les insurgés talibans. Mais au-delà de ces liens suspects qui peuvent en inquiéter plusieurs, il faut plutôt s’interroger sur la logique d’un tel rapprochement. Pourquoi l’armée pakistanaise nourrit-elle des liens avec les Talibans ?

La réponse est simple, à condition de connaître un temps soit peu l’histoire du Pakistan. L’armée pakistanaise souhaite utiliser les Talibans contre son ennemi de toujours, sa plus grande obsession politique: l’Inde. Si l’armée pakistanaise entretient des liens avec les Talibans, c’est moins par adhésion idéologique que par calcul stratégique. L’armée pakistanaise n’a que faire d’une idéologie conservatrice et rétrograde , qu’elle désapprouve largement. A ses yeux, les Talibans ne sont ni plus ni moins qu’une arme future contre l’ennemi indien.

Armée pakistanaiseCette géostratégie explique en partie les enjeux du conflit actuel entre l’armée pakistanaise et les insurgés talibans. Le dilemne de l’Etat pakistanais, qui doit jongler entre ses intérêts stratégiques nationaux et les gages qu’il se doit de donner aux Américains, devient plus cohérent, à défaut d’être plus légitime. Cette situation ambiguë ne risque toutefois pas de perdurer bien longtemps. La probabilité d’un coup d’Etat des militaires au Pakistan – qui permettrait à l’armée de reprendre la totalité du contrôle politique –  est de plus en plus imminente selon certains experts. Le retour de l’armée au pouvoir entraîneraît alors un regain de patriotisme et une stabilité politique qui émousseraient la menace talibane. Le monde pourra alors dormir tranquille.

Advertisements


No Responses Yet to “Le Pakistan sous la menace des Talibans ?”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :